Archives du mot-clé lavement

En cas de syndrome d’intestin irritable (SII) encore appelé « colite spasmodique », « côlon irritable », « colopathie fonctionnelle », l’examen clinique ne retrouve pas grand-chose : une langue chargée (saburrale), éventuellement un ventre ballonné et légèrement douloureux à la palpation, mais  qui demeure parfaitement souple.

Par ailleurs, la personne est souvent anxieuse, stressée, voire aussi déprimée. Elle se plaint souvent de fatigue et de maux de tête associés.

L’examen des selles est la plupart du temps normal. Quelquefois des glaires (mucus) sont retrouvées entourant celles-ci. Aucune trace de sang n’est détectable. Une recherche bactériologique, mycologique et parasitaire peut être demandée, qui ne retrouve pas grand-chose habituellement.

j0313959 - copie

Les prises de sang sont normales.

Devant ce tableau des examens sont demandés pour établir le diagnostic, mais surtout pour éliminer les autres causes de douleurs abdominales.

Les radiographies abdominales (sans préparation) et les échographies n’ont guère d’intérêt, sauf lorsqu’il existe des troubles de la vésicule biliaire ce qui est souvent le cas dans le SII.

Un lavement baryté est quelquefois demandé. Il consiste à opacifier l’ensemble du côlon avec un produit radio-opaque (baryte) pour visualiser l’ensemble du côlon et son fonctionnement. En cas de SII, le lavement baryté montre qu’il n’y a pas d’obstacle sur l’intestin. Par contre, des contractions et une augmentation du péristaltisme intestinal sont souvent notées. Quelquefois, il est observé des images en forme de « pile d’assiettes » qui constituent un signe typique de spasmes  intestinaux. D’autres fois, les images sont beaucoup plus modestes, limitées à quelques spasmes segmentaires.

La coloscopie est maintenant l’examen de référence. Elle va visualiser l’intérieur du cadre colique. Cela permettra d’éliminer les autres maladies intestinales. Quelquefois, elle retrouve un intestin discrètement enflammé sur une partie de son trajet, ainsi que quelques spasmes intestinaux. Mais la plupart du temps, cet examen revient entièrement normal. 

Luc BODIN